SATISFACTION 100% GARANTIE

LIVRAISON OFFERTE EN EUROPE

PAIEMENT 100% SÉCURISÉ

Accessoires premium idéal pour votre salle de bain et cuisine

Votre panier est vide.

Pourquoi ne pas essayer un de ces produits ?

La saponification, tout ce que vous devez savoir pour fabriquer votre savon à domicile

La saponification, tout ce que vous devez savoir pour fabriquer votre savon à domicile

Il y a quelques décennies, la fabrication de savon était considérée comme une opération complexe dont seules les industries cosmétiques avaient les formules secrètes. Ce temps est révolu, il est désormais possible de réaliser vos savons depuis le confort de votre résidence. Réaliser ses propres cosmétiques à domicile répond au noble défi de prendre soin de l’environnement tout en prenant soin de soi.

Toutefois, la mise en œuvre de la saponification nécessite de nombreux matériaux et des produits chimiques parfois très corrosifs. Il est donc important de mieux appréhender les subtilités de ce processus ainsi que la réglementation relative à la fabrication des produits cosmétiques. Nous abordons ici tout ce que vous devez savoir pour réaliser vos savons à domicile.

Les meilleures raisons de faire son savon à domicile

Saponification savon

Plusieurs raisons suscitent, chez bon nombre de personnes, le désir de faire leur propre savon à domicile. La desquamation de la peau et les démangeaisons dues à l’usage des savons industriels en sont des exemples. Ces effets sont dus à l’utilisation des ingrédients trop agressifs tels que le laureth sulfate de sodium par les industries ou les laboratoires cosmétiques.

En outre, la présence des substances comme les silicones peut à long terme se retrouver dans la nourriture ou dans l’eau, ce qui risque de causer des problèmes dermatologiques. Il faut également notifier que faire son savon à domicile permet de faire d’énormes économies. Une fois votre matériel en place, vous avez la possibilité d’en fabriquer autant que vous le pouvez.

Quels sont les équipements et matières premières à mobiliser ?

Matériel pour savon artisanal

Du bon matériel et des ingrédients adéquats sont indispensables pour fabriquer son propre savon. Pour la fabrication de votre savon, vous aurez nécessairement besoin d’un saladier ou d’un grand bécher en PEHD capable de résister à la chaleur. Optez pour une contenance de 2 à 3 litres.

Il vous faudra ensuite, des petits gobelets en carton pour faciliter la séparation de la pâte. Vous pourrez ainsi la colorer sans difficulté. En outre, vous aurez besoin d’un mixeur plongeur pour émulsionner la pâte, des fouets à mains et des spatules en silicone pour racler la pâte.

Par ailleurs, vous devez aussi avoir à votre disposition les accessoires et produits suivants :

  • Un moule ;
  • Un thermomètre électronique ;
  • Une balance de cuisine et des couverts de diverses tailles ;
  • La soude caustique ;
  • De la fragrance.
  • Des huiles essentielles pour savon.

Par ailleurs, il est inutile de partir à la recherche d’équipements sophistiqués. Procurez vous simplement des équipements de bonne qualité et pas trop chers.

Fabriquer son propre savon, la nécessité de respecter la réglementation

En prélude à tout projet de fabrication de savons à domicile, il convient de prendre connaissance de la règlementation en vigueur. En effet, fabriquer son savon soi-même implique le respect des prescriptions en matière d’étiquetage et d’autres obligations réglementaires relatives à la fabrication de produits cosmétiques.  

Un savonnier, peu importe son statut ou la forme juridique de son entreprise, doit impérativement se conformer aux réglementations française et européenne concernant les produits cosmétiques. En effet, la réglementation européenne exige d’abord la constitution d’un dossier d’information produit (DIP). Ce dossier comprend les documents relatifs aux matières premières et un rapport de sécurité. Le rapport de sécurité doit obligatoirement être écrit par un pharmacien ou un médecin-toxicologue. Ce dossier DIP doit être conservé au moins 10 ans après la fermeture de l’entreprise pour d’éventuelles inspections.                        

Ensuite, le fabricant de savon doit transmettre par voie électronique les documents qui fournissent les informations sur le statut de son entreprise. En outre, le savonnier devra préciser sur l’étiquette, le nom du produit, le poids à l’emballage, la liste des ingrédients, le N° de lot, l’adresse du savonnier… Enfin, le savonnier doit se conformer au strict respect des bonnes pratiques de fabrication.

Mode de fabrication du savon

Savon fait maison

Une fois que tous les matériels et ingrédients sont réunis, on peut passer à la fabrication du savon. Il faut en premier lieu prévoir un plan de travail libre, propre et bien espacé. L’huile est pesée avec précision et mélangée dans un contenant en acier inoxydable. Pour les huiles et beurres solides, il faut les chauffer légèrement pour les faire fondre.

Le savonnier doit aussi prendre soin de stocker la quantité nécessaire de soude, ainsi que tous les colorants et parfums. Tout doit être pesé avec précision. Le moule doit être préparé avant que la pâte à savon ne puisse être intégrée.

En second lieu, mélangez délicatement la lessive de soude avec la préparation d’huile végétale. Le mélange ainsi obtenu est ensuite traité grâce à un agitateur. Progressivement, le mélange va changer de consistance, devenir opaque et le processus de saponification commence.

Lorsque la pâte devient plus ou moins consistante, on ajoute quelques extraits qui font toute la différence : la poudre colorante ou l’agent d’imprégnation et le parfum. Le tout est ensuite mélangé pour obtenir un mélange homogène, et la totalité de la formulation est rapidement coulée dans le moule.

Il faut ensuite 24 heures pour que toutes les huiles se saponifient. Une fois prêt, il est temps de démouler et de couper le savon. Il est ensuite placé dans une étuve ventilée, à l’abri de la lumière et de l’humidité, à température ambiante constante pendant 4 à 6 semaines.

Le savon sèche alors et devient dur. En fin de cure, on récupère quelques copeaux de savon, on les dilue avec un peu d’eau puis on vérifie que le pH est entre 9 et 11. Si tel est le cas, vous pouvez passer à l’utilisation de votre savon en toute sérénité. D’autres recettes peuvent être également utilisées pour fabriquer votre savon à domicile.

Doser la soude caustique, comment s’y prendre ?

Préparation du savon artisanal

Doser la soude caustique requiert de la précision. Pour ajouter la bonne quantité de soude caustique, vous devez connaître l’indice de saponification de l’huile que vous utilisez. L’indice de saponification est la proportion de soude caustique indispensable pour saponifier 1 gramme d’huile.

Notons par ailleurs que l’indice de saponification diffère d’une huile à l’autre. Si votre formule contient plusieurs huiles, il faut connaître l’in

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés