Comment faire un savon solide ?

Comment faire du savon solide ? Processus étape par étape

Depuis l'émergence des gels douche et lessives industrielles, le savon solide traditionnel avait perdu de sa popularité. Cependant, le retour vers des pratiques naturelles et écologiques a ramené le savon sur le devant de la scène.

Mais comment faire du savon solide maison ? Ce guide vous explique tout le processus, depuis l’identification des ingrédients à la découpe du savon à l'aide d'un coupe-savon. A la fin de votre lecture, vous pourrez  fièrement présenter le savon que vous aurez soigneusement préparé dans votre porte-savon.

La saponification et les trois ingrédients de base 

Fabrication de savon solide

Avant la main (la spatule) dans la pâte (dans le bol), retour rapide sur la définition de la saponification. C’est le processus chimique par lequel des corps gras réagissent avec un agent alcalin pour produire du savon et de la glycérine. 

On sait donc que les ingrédients nécessaires pour déclencher la saponification sont composés de corps gras. Constitués d’huiles et de graisses, ils sont indispensables pour apporter de la texture au savon. 

Le liquide, tel que l’eau distillée, a pour mission de dissoudre la soude caustique. Aussi appelée hydroxyde de sodium, la soude est la force motrice du processus de saponification. Cet ingrédient déclenche la transformation chimique des corps gras en pâte à savon et en glycérine. 

Les étapes pour préparer un savon solide basique de 350 g

 

Moule pour fabrication de savon

Vous connaissez désormais les bases fortes pour fabriquer un savon solide. Maintenant, il est temps de pratiquer ! On vous guide, étape par étape, dans le processus de fabrication de votre premier savon fait maison.

Rassemblez les ingrédients et matériels nécessaires 

Pour fabriquer 5 savons d'environ 70 g chacun (avec un surgraissage à 8 %), vous aurez besoin de : 

  • 39 g de soude caustique en cristaux (disponible en magasin de bricolage), 
  • 96 g d'eau du robinet, 
  • 50 g d'huile de coco, 
  • 100 g de beurre de karité, 
  • 50 g d'huile d'olive ,
  • 5 ml d'huile essentielle de lavande ou de verveine ,
  • Autres additifs : colorants naturels, exfoliants comme les flocons d'avoine ou le café moulu.

Prévoyez également un thermomètre culinaire, une balance de précision, un pichet doseur, une casserole, un mixeur plongeant, une spatule, un moule en silicone, du film alimentaire, un torchon et un coupe-savon

Commencez à faire du savon solide en toute sécurité

Faire du savon naturel étape

Mesurez vos huiles et graisses en utilisant une balance de précision. Ensuite, préparez la solution de soude en ajoutant lentement la soude caustique à l'eau distillée (non l’inverse), en remuant constamment. Cette solution va chauffer rapidement en raison de la réaction chimique. Une fois bien mélangée, laissez-la refroidir à température ambiante.

La manipulation de la soude caustique nécessite une précaution particulière en raison de ses particularités irritantes et dangereuses. 

  • Travaillez dans un espace bien ventilé,
  • Portez des gants, des lunettes de protection et un masque,
  • Protégez votre plan de travail avec une bâche ou du papier journal.

Mélangez les ingrédients 

Faire savon solide maison

Une fois que vous aurez préparé le terrain, la deuxième étape consiste au mélange des ingrédients. 

Étape 1 : mélanger la soude et les huiles

  • Faites fondre les graisses solides (huile de coco et beurre de karité) au bain-marie, puis ajoutez les huiles liquides (ici on a l’huile d’olive), 
  • Contrôler les températures en s’assurant que la soude et les huiles sont à la même température (environ 45°C),
  • Versez la solution de soude dans les huiles tout en remuant avec un mixeur plongeant. Continuez à mélanger jusqu'à atteindre la "trace", une consistance semblable à celle du pudding ou de la mayonnaise. 

Étape 2 : ajouter les additifs 

  • Une fois la trace obtenue, ajoutez les huiles essentielles et mélangez bien,
  •  Si désiré, ajoutez des colorants naturels et des ingrédients exfoliants comme le café moulu ou les flocons d'avoine.

Étape 3 : couler et durcir

  • Versez le mélange dans un moule à savon en silicone de préférence, 
  • Couvrez le moule  avec un torchon ou du papier aluminium et laissez-les reposer pendant 24 à 48 heures.

Découper et faire mûrir votre savon solide

Découper savon solide

Après avoir laissé votre savon reposer, passons à la découpe pour transformer votre bloc de savon en barres individuelles, prêtes à être utilisées ou offertes. Assurez-vous que le savon ait suffisamment durci avant de le démouler et de le découper

Découper votre savon avec coupe-savon

Pour découper les savons, chacun sa technique. Cependant, pour obtenir des tranches uniformes, il est conseillé d’utiliser un coupe-savon. Il en existe de différents types, notamment les coupe-savons à fil, qui permettent des coupes nettes précises. Vous avez également les coupe-savons à lame droite, qui sont robustes et faciles à manier.

Procéder à la maturation du savon

Attention, une fois découpés, vos barres ne sont pas encore prêt à l’utilisation. Il faut encore les faire mûrir pour qu’il atteignent un pH optimal pour la peau. 

Pour ce faire, placez les barres de savon sur une grille ou une surface non métallique et laissez-les sécher pendant 4 à 6 semaines. Ce processus, appelé cure, permet au savon de durcir davantage. 

Avant d'utiliser votre savon, mettez-le sur le bout de la langue. Si vous ressentez un picotement, c'est que votre savon est encore caustique, donc inutilisable. Vous ne risquez rien, car l'acidité de la bouche neutralise les effets de la soude. Vous pouvez réaliser ce test  avec du papier pH. À partir de 11, le savon est caustique. Mais à pH 9-10, il est prêt à rejoindre votre porte-savon mural

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.